Blog

Comment décrocher ton premier booking DJ en 5 étapes ?

Dans ce post je vais partager avec toi 5 étapes pour décrocher ton premier booking DJ.

La situation initiale

Lorsque tu commences à bien maîtriser tes platines (ou ton contrôleur), l’envie de te produire en public est là ! Le problème, c’est que tu n’as pas la moindre idée de la manière de t’y prendre. Comment approcher un établissement ? A qui m’adresser ? Comment convaincre ? Autant de questions qui traversent l’esprit du DJ débutant.

Etape 1 – Mettre fin aux idées reçues

C’est la partie piquante de ce post ;). Pour être efficace dans ta quête, tu vas devoir déconstruire plusieurs idées reçues sur le booking DJ. Si tu as fouillé le web à la recherche de l’astuce miracle, alors tu as dû tomber sur une quantité de bullshit – conneries ^^.

« Il faut être excellent aux platines pour te booker »  : c’est une énorme foutaise. Il n’y a quasiment aucune corrélation entre le niveau technique et tes probabilités d’être booké.

« Une belle présence web, un mix sur SoundCloud et roulez Simone ! » : ici je vais être plus nuancé. La présence web est essentielle. Mais soyons lucide,  ce n’est pas une astuce, mais une énorme évidence. Tout débutant doit au minimum disposer d’une page Facebook et d’un compte SoundCloud.

« Enregistre un super set pour te démarquer ! » : c’est tout l’inverse. A vouloir « te démarquer » tu vas « te conformer ». Passer des jours à sélectionner tes tracks, enregistrer ton set, peaufiner chaque transition ne fait que retarder ton passage à l’action !

Je vais déconstruire un mythe : la plupart des programmateurs ne vont faire que « survoler » ton mix, voire totalement l’ignorer. Donc, sélectionne tes tracks avec amour mais ne passe pas 3 semaines sur tes transitions – tout le monde s’en moque.

 

Etape 2 – Identifier les besoins de l’établissement

Il faut être tout à fait pragmatique sur cette question. Tout établissement repose sur une équation très simple: public + chiffre d’affaire = réussite. « Ok, et la qualité technique de mon mix ? » Tu sors ! ^^

C’est peut-être difficile à entendre – ça l’a été pour moi aussi, mais ta réussite en booking va dépendre de ta compréhension de cette équation. Encore plus fort, tu dois faire partie de cette équation ! Et c’est là que tu vas devoir être imaginatif – et malin.

Chiffre d’affaire : ta simple présence représente des frais pour l’établissement. C’est mal parti ! ^^.

Le public : là, tu peux agir. Si tu gardes une piste pleine et que tu réponds pleinement aux attentes de ton public, alors tu vas faire exploser les consommations au bar – et donc générer du chiffre d’affaire pour l’établissement ! BINGO, tu tiens quelque chose 😉 .

Etape 3 – Travailler ta proposition de valeur

C’est l’étape la plus importante de ta quête. Tu vas devoir travailler ta proposition de valeur ! « D’accord c’est super, mais de quoi s’agit-il ?’ Ta proposition de valeur c’est la valeur – le bénéfice que tu peux apporter à un lieu de mix.

En d’autres termes, pourquoi l’établissement aurait-il fortement intérêt à étudier ta proposition ?

Là, tu te dis certainement « d’accord, mais je débute, je n’ai aucune expérience » : tu as tout bon. L’établissement n’a aucune raison de te faire confiance. Pire encore, tu représentes une véritable prise de risque.

Nous avons vu, dans l’étape 2, l’équation sur laquelle repose tout établissement (ou presque) : public + chiffre d’affaire = réussite. Ta proposition de valeur devra donc s’inscrire dans cette équation.

Voici 3 exemples de proposition de valeur :

« Je débute, mais j’ai un réseau de potes qui se déplacent et consomment ».

« J’ai une grosse communauté, je vais faire une promotion de dingue ».

« J’organise des soirées privées qui cartonnent. Mon public sera présent ».

Tu as compris l’idée ?

Etape 4 – Connaître l’établissement (mieux que son propriétaire)

Bon là je reconnais, c’est assez utopique. Mais il faut tendre vers ça ! Avant-même de prendre contact avec un établissement, tu dois parfaitement identifier : son concept phare, son style musical, son staff et son client type (âge, sexe, style vestimentaire…). Tu peux même te prêter aux jeux des 5 plus grosses lacunes de l’établissement – et en faire bon usage lors de ta prise de contact.

Pour cela, l’idéal et de passer quelques heures – voire une soirée entière dans cet établissement. Mais attention, je te vois venir. Tu n’es pas là pour te prendre la cuite de ta vie mais bien pour observer – décrypter – analyser. C’est une démarche de travail, pas de fête 😉 . Imagine la quantité d’informations que tu vas pouvoir récolter en quelques heures de présence. Je te recommande de te faire accompagner pour ne pas te sentir trop seul (et suspect) sur ta banquette ^^.

Etape 5 – La prise de contact (ou l’art de convaincre)

C’est là que tu sors de l’ombre et entre en piste. Bien armé de tes connaissances de l’établissement, de ta proposition de valeur et des quelques « lacunes » de l’établissement.

« C’est bien drôle mais à qui je m’adresse ? » : ah, j’oubliais presque ^^. C’est très simple : pas au vigile, pas à la gogo et encore moins au DJ – mais tu n’avais pas idée de faire cela. Ta cible de prédilection : le directeur artistique, le programmateur voire le patron du club. Par expérience, tu ne trouveras jamais l’un de ces 3 interlocuteurs. Oui car ils sont tous les 3 très occupés – ou font mine de l’être (du déjà vu).

Du coup, il ne reste qu’une seule option : enquêter au bar ou au vestiaire. Demande simplement à qui tu peux t’adresser pour la programmation des DJ. Si tu fais choux blanc une première fois, change d’interlocuteur. Tu finiras bien par trouver le gars (ou la fille) sympa qui va t’orienter.

Il n’est pas rare que tu sois redirigé vers un mail, un contact Facebook ou un numéro de téléphone (rarement). Cependant, favorise systématiquement la prise de contact en direct plutôt que sur le web – sauf contrainte géographique ou temporelle.

Le mot de la fin (et l’alerte ultime)

Tu as désormais tous les tips pour décrocher ton premier booking DJ. Cette méthode peut paraître contre-intuitive, pourtant elle fonctionne fort, très fort ^^. Ma conscience m’incite cependant à t’alerter sur une chose : tu vas devoir assumer une grosse quantité de recalages – comme en amour. Crois-moi, tout le monde passe par là.

Est-ce que tu as systématiquement séduit toutes les filles/garçons que tu as abordé(e)s ? Je ne crois pas – ou tu es ce que l’on appelle une exception ^^.

Au départ c’est douloureux et puis à force tu vas vraiment banaliser. Ce qui compte c’est de rester persévérant : tu n’as pas convaincu l’établissement A, tant pis essaye de convaincre le B, ou le C, ou le D ou le… je m’arrête là 😉 .

Désormais il ne te reste plus qu’à passer à l’action ! Je te souhaite un bon booking dj.

Tchaooo,

************************************************************************

TU DÉBUTES EN DJING ? DÉCOUVRE MES 2 « RESSOURCES DJ » INDISPENSABLES 👇👇

GUIDE ULTIME REGIE DJ 💽 : http://www.tutomix.com/guide-regie-dj

Le guide complet pour acheter ta régie sans te planter (inclus les erreurs à éviter).

FORMATION « 7 JOURS CALAGE EXPRESS »🚀 : http://www.tutomix.com/7jours-calage

La meilleure approche bien aborder le calage tempo (sans t’aider du sync).