Blog

Comment ETRE DJ PROFESSIONNEL (et en vivre) ?

Si tu es accro au djing, tu t’es surement demandé comment etre DJ professionnel.

Dans ce post, je vais te donner quelques pistes pour faire du djing ton métier (et en vivre).

Peut-être que.. depuis quelques temps tu pratiques le djing en amateur. Tu as enchainé quelques soirées entre amis, en famille, pour le BDE de ton école ou encore dans un bar de quartier.

L’ennui c’est qu’à ce stade, tu n’as pas encore obtenu le moindre cachet. On t’as peut-être collé l’étiquette de “DJ bénévole”.. et tu te sent un peu coincé dans cette situation 😰.

Je te rassure, j’ai aussi connu ça.

A mes débuts, j’aurais tout fait pour décrocher des dates.. alors je m’offrais à quiconque acceptait de m’ouvrir les portes de son bar.

C’est drôle car à cette période, j’avais le sentiment de faire de bons deals. Sauf que la réalité était bien moins sexy.

On m’exploitait. Ni plus, ni moins 😡.

J’étais un peu la pu** des gérants et patrons de bars mal intentionnés.

Alors je me suis demandé comment sortir de tout ça, etre DJ professionnel et imposer enfin le respect (il en faut dans le milieu).

comment-etre-dj-pro
Bien définir le montant de tes cachets.

1. Monétiser son activité

Pour devenir DJ pro, ton gros challenge est de monétiser ton activité. C’est à dire être payé pour tes services.

A partir de maintenant.. tu dois faire un point d’honneur à ne plus mixer gratis (même pour quelques bières).

Et c’est aussi valable pour les “essais”. Tu peux faire des essais, mais il n’y a aucune raison de ne pas être payé pour ça.

Garde toujours en tête que tu vas y laisser du temps, de l’énergie et de l’argent (déplacement, restauration, hébergement..) 💰.

Tu l’auras compris..

Si tu veux développer ta carrière et faire du djing ton métier.. alors adopte dès maintenant la posture du pro.

Ce qui veut dire.. définir ta proposition de valeur (ta prestation DJ) et la chiffrer précisément (selon le type d’établissement).

2. Définir tes cachets DJ

Dans cette partie, nous allons définir ensemble le montant de tes cachets.

Si tu débutes.. et que ta réputation est encore à faire, pratique des cachets raisonnables 🤝.

Le montant de tes cachets ne doit pas freiner ton employeur. N’oublie pas qu’à ce stade, tu as encore tes preuves à faire.

Donc ton cachet doit être “cohérent”.. vis à vis de ton niveau, ta réputation et la qualité de ta prestation.

Alors quel cachet DJ pratiquer lorsque l’on débute ?

Tout dépend de la durée de ton set. Mais ce qui est sur, c’est que tu dois définir un “cachet minimum”.. même si tu mixes seulement 1h dans l’établissement 💽.

Ici je te recommande de pratiquer 50€ comme cachet minimum. Puis d’ajouter 10 à 15€/h pour chaque heure supplémentaire.

En tant que débutant.. je te déconseille fortement de te vendre sous 10€/h.

etre-dj-professionnel-respecté
Savoir se faire respecter par ses pairs.

3. Se faire respecter

C’est un point essentiel. Si tu veux faire ta place dans le milieu et etre DJ professionnel.. tu dois te faire respecter.

Nous avons vu plus haut qu’il fallait déjà te faire payer systématiquement (en numéraire) 💰.

Tous les plans du type :

-“Viens mixer, et je t’offre les bières“.

Ou encore :

-“Tu mixes, et tu auras 5 invitations gratuites pour tes potes“.

Voilà le genre de propositions à fuir.. pour deux raisons.

D’abord tu vas passer pour un pigeon, ensuite tu n’auras aucune crédibilité le jour où tu vas réclamer un cachet.

-“Oh allez, se sera open bar pour toi toute la soirée“.

Surement pas.

Garde en tête que l’objectif de l’établissement et d’obtenir la meilleure prestation possible.. au prix le plus bas.

Donc tu auras régulièrement des propositions inférieures à ta valeur réelle 🦆.

C’est le jeu ma pauvre Lucette“.

Raison pour laquelle tu dois apprendre à te vendre.. et définir ta proposition de valeur.

L’ennui c’est que bien souvent.. personne ne nous a appris à le faire. Alors on passe plus de temps à se faire pigeonner, qu’à être respecté par nos pairs.

4. Conseil bonus (la pépite du jour^^)

Maintenant, je vais te donner un astuce qui (à terme) va faire de toi un DJ respecté et désirable.

Ce conseil, c’est d’apprendre à dire “non” 🙅‍♂.

En d’autres termes.. tu ne dois pas hésiter à refuser des offres sans intérêt (ou qui t’incite à te prostituer).

Ça peut paraître contre-productif, surtout que le marché du djing est très tendu.. mais crois-moi, ta “valeur perçue” ne fera qu’augmenter.

Personne n’aime se voir refuser.. c’est l’égo qui est touché de plein fouet.

Par un refus, tu sous-entends que “l’offre n’est pas digne d’intérêt”.. et que “tu vaux mieux que ça”.

C’est exactement le signal que tu dois envoyer à ton interlocuteur.

Si une offre te paraît indécente.. alors c’est dans ton intérêt de la décliner et rapidement tourner les talons 😎.

Tu ne passeras plus pour un “mort de fin”, et deviendras le DJ qui a conscience de sa valeur.

Crois-moi, cette attitude ne vas faire qu’augmenter ta côte de respect.. ainsi que ta désirabilité sur le marché.

Bien sur.. je ne t’invite pas à jouer la superstar à tes débuts. Mais plutôt avoir un attitude (et des cachets) adaptés à ton niveau DJ.

Et voilà, c’est la fin de ce post. J’espère t’avoir donné des pistes pour devenir DJ professionnel 🚀.

Tchaooo,

************************************************************************

TU DÉBUTES EN DJING ? DÉCOUVRE MES 2 “RESSOURCES DJ” INDISPENSABLES 👇👇

GUIDE ULTIME REGIE DJ 💽 : https://www.tutomix.com/guide-regie-dj

Le guide complet pour acheter ta régie sans te planter (inclus les erreurs à éviter).

FORMATION “7 JOURS CALAGE EXPRESS”🚀 : https://www.tutomix.com/7jours-calage

La meilleure approche bien aborder le calage tempo (sans t’aider du sync).