Cours DJ Paris : 5 Astuces pour Faire un Choix… Pas Top !

Un DJ perdu au milieu d'un groupe. On peut lire le malaise sur son visage.

Tu recherches un cours DJ sur Paris, mais entre nous, c’est le bazar, non ?
Trop d’offres, trop d’annonces, on se perd facilement.

Dans ce post, je vais partager avec toi 5 astuces pour être sûr de faire un choix de cours DJ aussi nul qu’une soirée sans musique.

Prêt pour le grand sabotage ?

Conseil n°1 – Cours DJ le moins cher de Paris :

Premier conseil à suivre les yeux fermés : tape fièrement “cours DJ Paris pas cher” sur ton moteur de recherche préféré.. et admire un peu le spectacle.
Des offres à moins de 10€/h ? Ça sent le bon plan, non ?
Qui a dit que « prix bas » rimait avec « qualité basse » ?
Certainement pas un DJ qui travaille au black pour arrondir ses fins de mois, ou une plateforme de mise en relation qui tire les prix vers le plancher.
Non, c’est un terrain de jeu où le champ des possibles est infini ^^

Après tout, qui a besoin d’une formation de qualité quand on peut économiser quelques euros ? La vraie qualité, c’est d’économiser, non ?

Fonce tête baissée, et profite d’un cours DJ à prix mini sur Paris.


Conseil n°2 – Cours DJ collectif sur Paris :

Pour vivre une expérience unique, choisis le cours DJ collectif !

Rien de tel que de partager ton apprentissage avec une tripotée d’inconnus aux niveaux aussi variés que les styles musicaux.

Imagine-toi entouré d’une joyeuse bande d’apprentis DJ, chacun avec son propre style musical, allant de la pop à la techno hardcore.
Et je ne parle pas de ceux qui pensent avoir acheté le droit d’accaparer le temps et l’énergie du formateur.

Ils ont payé après tout, donc ils ont le droit d’interrompre chaque explication pour partager leur anecdote sur la fois où ils ont trouvé un vinyle rare dans la cave de leur grand-mère.

Si tu es timide ou que tu aimes l’idée d’être relégué au second plan pendant que le formateur joue le chef d’orchestre, le cours collectif est fait pour toi.
En prime, c’est moins cher que les cours individuels.
Qui a besoin d’attention personnalisée, de toute façon ? Quand tu peux partager tes moments d’égarement avec toute une troupe ?

Un homme perdu au milieu d'un groupe lors d'un cours DJ. On peut lire le malaise sur son visage.


Conseil n°3 – Tout ignorer de son formateur DJ :

Les surprises, c’est toujours génial, n’est-ce pas ?
Pourquoi gaspiller du temps précieux à découvrir qui sera ton formateur avant le grand jour ?
Qui a besoin de savoir si tu vas apprendre à mixer avec une légende de la platine.. ou avec quelqu’un qui vient tout juste de comprendre comment brancher son casque ?

Alors, oublie tout ! Ignore cette petite voix intérieure qui te dit de faire des recherches. Attends simplement le jour J pour découvrir à qui tu auras l’immense honneur de confier tes rêves de devenir un super DJ.

Qui sait, peut-être que tu tomberas sur un formateur aussi passionné par le kazoo que par les platines ?


Conseil n°4 – Ne pas lire les avis :

Les avis, franchement, c’est juste le bruit de fond de l’internet, non ?
Pourquoi perdre du temps précieux à lire les retours sur l’école, le formateur, ou le centre de formation quand tu pourrais être en train de créer le prochain Mix qui défonce tout?

Comme dirait mon vieil oncle Bertrand, grand philosophe de la musique sous la douche : « Les avis, c’est comme les accords mineurs, tout le monde peut les jouer, mais personne ne veut les entendre ».
Après tout, pourquoi écouter les autres quand tu peux devenir la rockstar des platines sans l’aide de personne ?!


Conseil n°5 – N’avoir aucun suivi :

Dernier conseil pour rendre ton expérience vraiment inoubliable : assure-toi de ne bénéficier d’aucun suivi après la période de formation.

Qui a besoin d’un mentor ou de réponse à ses questions de toute façon ? Le DJing, c’est une aventure solitaire !

Si, par hasard, tu as des questions, des doutes ou même une envie impérieuse de partager tes dernières découvertes musicales, oublie tout ça.
La solitude, c’est ton meilleur atout.

Alors, oublie le suivi après la formation. Qui a besoin de soutien quand on peut errer sans but dans le vaste monde du DJing ?
Après tout, la meilleure musique naît dans le silence, non ?

DJ livré à lui-même après avoir suivi un cours DJ sur Paris. Se retrouve sans personne pour l'aider ni répondre à ses questions.


Le mot de la fin :

Voilà, avec ces astuces, tu es paré pour faire un choix de cours DJ sur Paris dont tu te souviendras, mais pas forcément en bien.

C’est comme balancer un son dans les enceintes sans l’avoir écouté au préalable.
Un peu risqué, mais parfois l’audace paie, n’est-ce pas ?

À moins que tu préfères une formation sur-mesure, à prix juste, avec un formateur réputé pour ses qualités pédagogiques et sa bienveillance.
Si tel est le cas, alors tu peux nous contacter par mail, par tchat (avec un vrai humain) ou consulter notre fiche sur Google.

C’est tout pour moi ! J’espère que ce post décalé a résonné avec toi.

Bon Mix et à très bientôt,

Tchaooo

PS : Tu veux en savoir plus sur nous et notre façon de te former en djing ? Consulte notre page à propos.